Home / Actualité / Témoignage: Elle a démarré son entreprise de 3 mille à des millions

Témoignage: Elle a démarré son entreprise de 3 mille à des millions

Marie Goreth Uwingabire est agée de 31 ans, mère de quatre enfants. Elle  habite le bidonville de cyahafi de la capitale Kigali. Elle est vendeuse des fruits et légumes depuis quatre ans au marché construit pour les femmes et hommes qui pratiquaient le commerce ambulant, alors prohibé au Rwanda.

Très dynamique et dévouée dans son commerce, elle affirme que son entreprise a vite enregistré des profits inattendus, car son capital de 3 mille Francs Rwandais (4$) a grimpé jusqu’à plusieurs millions dans cinq ans. A présent, elle a une propriété foncière estimée à 4 millions (4300$).

J’en avais marre avec le chaumage

Marie Goreth Uwingabire ne supportait pas la pauvreté. Multi fois, elle a été interpellée par la police pour son commerce ambulant des fruits interdit.  Elle ne cessait de révéler aux autorités qu’elle n’avait pas de place au marché central de Kigali pour vendre ses fruits et légumes. « Lorsqu’un j’ai eu reçu une place dans le marche « Ejo Heza », j’ai vite compris qu’il fallait travailler dure pour fructifier  ma chance unique. C’est depuis lors que mon commerce n’a cessé de croitre », témoigne-t-elle en soulignant son sa stratégie de vente consiste à demander les contacts de ses clients et d’apporter les fruits et légumes à leurs domiciles en cas de commande.  

Marie Goreth Uwingabire  voit le futur de sa famille plus certain depuis que son commerce  a grimpé. Ses enfants sont scolarisés dans  une bonne école et son mari ne l’harcèle plus comme il en était question avant le début de son commerce.

Uwingabire  argue conseil aux femmes désœuvrées confondues aux domestiques. Elle leur dit de travailler pour leur dignité et honneur. Les maris ne devraient pas eux seuls travailler pour subvenir aux besoins de leurs familles. « L’union fait la force, deux valent mieux qu’un », voilà son slogan, a-t-elle expliqué.

Hategekimana Innocent

 

About lagalope

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *